Gwéya tchobi

Yields: 4 Servings Difficulty: Medium Prep Time: 25 Mins Cook Time: 30 Mins Total Time: 55 Mins

Il y’a des jours où mon esprit me guide vers ces recettes de l’enfance: Le « Gwéya tchobi » fait avec le « sapak mayéé », un petit poisson aux longues moustaches et dégusté avec le « Congo libanga », une autre variété de taro.

Le  » Gwéya tchobi » est une recette typique du peuple Bassa cuite à l’étouffée, Sa préparation ressemble étrangement au fameux Mbongo tchobi. A la seule différence qu’ici, même si les ingrédients sont pour la plupart ceux de la noblesse sauce d’ébène, ils doivent être écrasés pour avoir une pâte molle souple au toucher et sans grumeaux.

 

Ingredients

0/13 Ingredients
Adjust Servings

Instructions

0/6 Instructions
  • Si votre poisson a des écailles, écaillez les parties latérales, le dos et le ventre du poisson. Retirez toutes les viscères en vérifiant bien que vous n’avez rien oublié à l’intérieur, Grattez avec une brosse à dent neuve pour éliminer toutes les membranes sombres que vous verrez. Ces membranes grasses ont un goût très prononcé qui risque de gâcher votre plat.Rincez l’intérieur et l’extérieur du poisson à l’eau fraîche. Assurez-vous de bien nettoyer l’extérieur afin de vous débarrasser des écailles restées collées, ainsi que l’intérieur pour vous débarrasser des déchets restants et du sang. Salez et réservez !
  • Passez au feu les 2 types de mbongo (mwèl et bakim), le pèbè pour les brûler légèrement. Déposez-les ensuite sur une pierre à écraser ou une meule pour les réduire en poudre. Râpez le hiomi et ajoutez au passage les rondelles; l'essesse, le njansan, le hisim. Bien écraser jusqu'à l'obtention d'une pâte molle.
  • Mettre les poissons dans un grand bol, ajoutez la pâte molle obtenue et les feuilles d'odzom. Bien mélanger le tout tout en vérifiant l'assaisonnement. Ajoutez l'huile de palme et mélangez encore.
  • Disposez dans une autre assiette creuse les feuilles de marantacées de telle sorte qu’elles ne puissent pas laisser couler le jus lors de la cuisson. Versez le poissn déjà imbibé des aromates. Nouez le paquet avec une ficelle .
  • Placez une cocotte au feu avec un peu d’eau, prenez soin de mettre au fond de la cocotte un plat qui empêchera que votre paquet ne nage dans l’eau ou bien nappez le fond de feuilles tut simplement. Fermez la cocotte et portez à ébullition pendant 30 minutes environ.
  • Retirez la cocotte du feu et sortez votre paquet. Sur les braises d’un barbecue, posez votre paquet et laisser 15 minutes afin que l’eau qui s’y trouve encore tarisse. Retirez et servez chaud avec un accompagnement du taro, du manioc ou autre....Bon appétit !

Notes

  • Il serait préférable d'écraser vos ingrédients à la pierre ou à la meule pour avoir un rendu correct.
  • L'eau est proscrite dans la préparation de cette recette, par contre vous humidifiez un peu les ingrédients comme le hisim. J"insiste sur le terme "humidifier légèrement", n'allez pas arroser vos ingrédients d'eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *