Kèlèn-Kèlèn

Yields: 6 Servings Difficulty: Difficult Prep Time: 25 Mins Cook Time: 1 Hr Total Time: 1 Hr 25 Mins

Le Jângô  chez les Bassas ou kélén-kélén chez nos cousins Bafia, Tégue chez l’Ewondo, Corète Potagère ou encore Jute Potager chez les Français, Corchorus olitorius en Grec ou Latin.  La corète potagère (Corchorus olitorius L.) est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Tiliaceae originaire d’Inde. Son nom est parfois orthographié « corette » ou « corette potagère ». Un autre nom vernaculaire en français est la « mauve des Juifs ». C’est une plante de la famille des Malvacées (comme les hibiscus, la guimauve, le coton…). . 

On la cultive dans le sud de l’Europe comme plante textile, notamment pour la fabrication de toile de jute (tige), et comme plante alimentaire (feuilles). En Afrique et au Proche-Orient, elle est cultivée pour son utilisation en cuisine, tandis qu’en Asie, elle est davantage employée comme fibres de jute. On la classe aussi parfois dans une autre famille proche, celle des Tiliacées (Tilleul). Elle possède différentes vertus thérapeutiques, culinaires, et artisanales. Cultivé principalement en Afrique tropicale, au Moyen Orient et en Asie son utilisation varie d’un point à l autre.

En Afrique par exemple cette plante est utilisée pour traiter et prévenir différents maux :

·         Kenya : tranches de racines sèches contre les maux de dents

·         Congo : feuilles contre troubles cardiaques, racines de tonique

·         Tanzanie : infusion de feuilles comme laxatif

·         Nigeria : graines comme purgatif et fébrifuge

·         Sénégal : cardiotonique (graines), purgatif (tiges)

En Orient, il est principalement cuisiné lors des repas spéciaux et des fêtes. En Egypte par exemple il servait à confectionner un plat que l’on nommait  le Mloukhiyeh (mlouk=rois).

Au sud de l’Europe on la cultive comme plante textile, notamment pour la fabrication de toile de jute (tige). Du nord au sud du Cameroun, en passant par l’est et l’ouest, il est utilisé pour faire  différentes recettes aussi succulentes les unes des  autres. La recette que nous vous proposons aujourd’hui est propre aux peuples Bassa et bétis.

Ingredients

0/9 Ingredients
Adjust Servings

Instructions

0/8 Instructions
  • Découpez finement les feuilles de corète potagère ( kèlen-kèlen, njango) le plus finement possible à l'aide d’un couteau bien aiguisé. Réserver !
  • Grillez légèrement les arachides en les retournant constamment. Ils ne doivent pas cuire à point. Laissez-les refroidir, puis dépouillez-les de leur peau. Moudre par la suite pour obtenir une poudre fine.
  • Nettoyer ensuite le poisson fumé en le débarrassant de ses déchets (arêtes, peau, nageoires, etc.), le mettre à tremper dans de l’eau et réserver. Si vous utilisez la viande de bœuf fumé, cuire au préalable la viande avec des oignons
  • Émincez l’oignon et l'ail puis réservez ! Nettoyez et écrasez les écrevisses. Puis réservez !
  • Faire chauffer l’huile dans une casserole à fond épais et y faire revenir à feu vif, les feuilles de corète potagère, les oignons et l'ail. Laisser cuire pendant une dizaine de minutes sans cesser de remuer. Si vous désirez que votre sauce soit gluante, réduire ce temps de moitié ou un peu plus.
  • Une fois la consistance souhaitée atteinte, ajoutez le poisson ou la viande avec son liquide de cuisson. Ajouter l’eau et assaisonnez de poudre d'écrevisses et de sel. Baissez le feu, couvrir et poursuivre la cuisson pendant 20 min.
  • Délayez l’arachide écrasée dans de l’eau tiède ou chaude. Lorsque les légumes sont en ébullition, ajouter la pâte d’arachide, baissez le feu, et laisser cuire pendant 30 minutes en laissant la marmite à découvert. Remuez régulièrement pour éviter que la sauce ne colle au fond de la marmite. Vérifiez l’assaisonnement. S'il reste beaucoup de liquide dans votre préparation, poursuivre la cuisson en ayant pris soin de baisser un peu plus le feu. La sauce est cuite lorsqu'on obtient une soupe légèrement épaisse.
  • Ce plat délicieux, s’accompagne de foufou, de kwacoucou (pain de macabo), ou tout autre féculent selon les préférences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *